Le Lit de Procuste

20 expressions expliquées par les mythes

Connaissez-vous Procuste ? L'aubergiste grec, que Thésée croisa – et occit – sur le chemin de Trézène à Athènes, a rencontré, au cours des temps, un succès sans égal.
 

Un logiciel d'orthodontie porte son nom ; les administrations procustent les noms de famille, et l'ordinateur votre code secret.
 

Les personnages de la mythologie renvoient à des catégories universelles ; chacun nous raconte une part de notre humanité.
 

Narcisse, transformé en fleur parfumée et délicate, légèrement inclinée vers le sol, nous rappelle qu'il faut s'aimer soi-même, mais que « soi-même » n'est pas l'image de soi.

Lit Procuste

Tantale, qui subit le fameux supplice renvoie à notre troublante nature humaine, à la fois animale et divine.



Chaque expression donne lieu à un récit tiré des sources de la mythologie grecque. Puis le sens se dévoile par l'analyse de l'expression et de ses usages pour finir sur une interprétation qui relie mythe et philosophie

Auteur : Hélène Soumet
Editeur : Nomad Education
Sous la direction de Laurence Brunel
Illustrations : Ugo pinson
152 pages
Prix de vente : 12,90 €
En librairie en novembre 2012 
ISBN : 978-2365320245 

 

LE MYTHE (extrait...)

….Sur le Mont Corydalle, une paisible auberge attendait  le voyageur fatigué. Thésée s’y installa, partagea le délicieux repas de l’aimable aubergiste  Procuste et  but le vin parfumé en contant ses exploits. Au moment du coucher, étrangement, l’hôte lui proposa un lit bien trop petit pour lui. Thésée hésita un instant puis, confiant dans la faveur des dieux,  s’allongea en se recroquevillant sur la couche couverte de douce laine.  Mais,  dans la nuit baignée de lune, l’hôte s’approcha  silencieusement du dormeur, le  sourire  avait  quitté  son visage. Il cherchait  à lier Thésée aux montants du lit. Notre jeune héros, éveillé par le danger,  se mit à feindre  un  sommeil profond et la vigilance de l’aubergiste diminua. Procuste  se retourna pour  saisir une corde quand Thésée, plus rapide que l’éclair, le prit à la gorge.  Victorieux après une brève lutte, Thésée attacha Procuste sur le lit et le pressa de questions.

- Ce sont les dieux qui me poussent, avoua  Procuste, ils veulent que je raccourcisse ceux qui sont trop grands, alors je les découpe et que j’étire ceux qui sont trop petits alors je les écartèle. Pitié, pitié, je te donnerai ma fille aux belles tresses  et  aussi mon auberge,  supplia ce monstre

 Thésée sourit :

-ô mortel sans vertu, ton auberge ne saurait convenir au fils d’un roi. Quant à ta fille belle comme le jour,  je me passerai de ta permission…  

INTERPRETATION DU MYTHE (extrait...) 

Voici une histoire  aberrante !   Aberrante et ridicule car Procuste cherche à faire correspondre chacun des malheureux voyageurs à la dimension d’un lit qu’il choisit trop petit ou trop grand. Cette  dimension  ne correspond à rien. Une autre version du mythe le confirme  qui  relate un unique  lit qui n’est à la mesure de personne. Eclairé par les tristes faits de notre histoire, le récit  de Procuste témoigne de la  sagesse des anciens.

Ce mythe suggère que  l’idée d’une norme pour l’humanité est sans fondement et   purement arbitraire. Il n’existe  pas de moule dans lequel chacun puisse se couler. Le lit de Procuste  dévoile  notre mystérieuse nature  humaine, nous rappelle la diversité des hommes et des cultures et éclaire l’idée fondamentale de liberté. Les hommes ne sauraient être modelés.

Toutes les utopies totalitaires qui reposent sur l’idée d’une humanité pré- définie, s’écroulent et montrent, sous l’éclairage de ce mythe, leur vrai visage : celui d’une absurdité incommensurable et aussi hélas, comme Procuste, celui d’une infinie cruauté,  visage de celui qui anéantit tout ce qui s’écarte d’une  norme absurde… 

USAGE DE L’EXPRESSION (extrait...) 

Ce mythe se révèle fertile en transpositions parfois surprenantes :

En mathématique : L’analyse procustéenne s’utilise pour l’étude de la distribution statistique des formes.

En biologie : On reprend l’idée de la norme pour comparer des formes vivantes : il faut donner la même taille à l’ensemble des spécimens avant d’effectuer des calculs.

En informatique : Procuster signifie tronquer. Dans un formulaire, lorsque les termes trop longs sont coupés ou les patronymes trop longs, on « procuste » : on coupe. Cela signifie également masquer : nombres masqués par des étoiles ou des points dans les codes confidentiels.

Orthodontie : La céphalométrie (mesure du crâne) a recours à des normes, un des logiciels des orthodontistes se nomme: Procuste! Souffrons pour avoir tous le même sourire!